Archive for septembre, 2012

28/09/2012

MISTER BUKOWSKI EN PARLE AUSSI

Y parait que mon album c’est « Un son old school, un truc qui sent la classe et qui va te faire passer une bonne journée. »

C’est Mister Bukowski que le dit. Le genre de mec que je vais certainement pas m’amuser à contredire.

Il le dit sur un webzine au nom délicieux (Another Whisky For Mister Bukowski), auto-défini comme le blog culturel qui ne prend pas les enfants du bon dieu pour des canards sauvages. Et c’est tant mieux.

 

TheStyle Logo

Merci beaucoup à eux, merci à vous,

A suivre…

Publicités
28/09/2012

On en parle

Yep,

SOMETIMES YOU HAVE TO STICK WITH THE OLD SCHOOL WAYS a été mis en avant sur le mag en ligne BUSK, consacré aux cultures urbaines.

Busk Magazine

Il a également été référencé par Trip-Hop.net, allez-y poster vos commentaires et avis si vous voulez !

Sometimes you have to stick with he old school ways

 

Merci à eux,

Bye !

24/09/2012

TO SET OFF INNA OLD SCHOOL WAY

Hello,
j’ai tenté un petit tirage de sérigraphies sur des plaques offset, pour quelques exemplaires de
SOMETIMES YOU HAVE TO STICK WITH THE OLD SCHOOL WAYS…

Mes calages sont pas parfaits mais je suis assez content du résultat…
Il faudrait que je trouve un moyen de le faire tenir debout et peut-être que j’applique un peu de vernis.

Je sais pas encore si j’en ferai une série « collector » numérotée et signée, comme un grand.

Ca donne ça :

vitterbo ofset recto

vitterbo ofset verso

vitterbo ofset

 

 

……………………………………………………………………………………………………………………………………..

20/09/2012

« Parce que l’indifférence n’a parfois pas lieu d’être… »

Hello

SOMETIMES YOU HAVE TO STICK WITH THE OLD SCHOOL WAYS apparaît au « rayon découvertes » du classieux webzine MOWNO… Ca fait plaisir.

raymonde(click & listen)

Merci à eux, merci à vous, bye !

17/09/2012

L’ALBUM EN VPC

 

Hello

Ca y est c’est fait, l’album
SOMETIMES YOU HAVE TO STICK WITH THE OLD SCHOOL WAYS
est désormais au catalogue de FODI et disponible via la plateforme de vente en ligne 1D Rhône-Alpes.
N’hésitez pas à le commander chez eux (et à le faire savoir !)

A bientôt, merci, bye !

 

 

 

 

13/09/2012

CHRONIQUE #02

Hey,

on parle de Joe Vitterbo sur le site du collectif BROKATOF !

« Joe Vitterbo est un artiste complet, comme on les aime ici sur BROKATOF et qui se revendique fièrement DIY (Do It Yourself)

A la fois compositeur, producteur, graphiste et photographe, les créations qu’il donne à voir et à écouter sur son site internet forment un univers bien cohérent, que l’on pourrait qualifier de « Lo-Fi attitude »

Joe Vitterbo nous offre aujourd’hui en écoute gratuite les 23 pistes de son nouvel album « SOMETIMES YOU HAVE TO STICK WITH THE OLD SCHOOL WAYS »

23 plages musicales (dont plusieurs intermèdes), qualifiées d’Hip Hop instrumental, qui réussissent à nous faire traverser un univers urbain, sombre et poisseux ou se mêlent habilement samples très funky 70′s, rythmiques et scratches Trip Hop plus ancrées milieu des 90′s.

46 minutes et 44 secondes d’un patchwork musical, qu’on aurait souhaité plus long, mais conçu comme un souvenir de voyage au milieu d’éléments sonores et tous horizons et toujours débordant de références nostalgiques,  flirtant avec certaines des meilleures productions de DJ CamDJ Shadow, du projet collectifUNKLE, ou même par moment des Beastie Boys. »

Merci à eux, merci à vous, bye !
(…à suivre…)

12/09/2012

CHRONIQUE #01

Hello,

SOMETIMES YOU HAVE TO STICK WITH THE OLD SCHOOL WAYS chroniqué sur le blog de l’Artiisant prod,
ça donne ça :

« Il nous avait laissé sur un « Blind » en 2006, pièces expérimentales, bidouillées de bric et de broc et lorgnant du côté obscur de la force, revoilà le Vitterbo à ses presques premières amours : le hip hop. Ses aventures bruyantes avec Dupek suspendues en plein vol, le garçon s’est attelé non sans plaisir à la réalisation complète (musique, visuel, sérigraphie etc) d’un album plein, riche et inspiré. 23 titres mâtures où l’on retrouve sa patte de bricoleur musical qui pioche allègrement dans les plus beaux spots à champignons. Pas si éloigné de son « 7 1/2 tries » de 2004 mais beaucoup plus groove et moins froid, un peu plus jazzy et un peu moins électro sur le feeling global, il a apporté une densité à ses arrangements tout en réduisant la durée des morceaux (de 1 à 3 minutes), en gros il a gagné en efficacité et en production.
Il attaque avec des titres bien groovy (« Five spot aftershow », « Groovy Harry ») puis passe à quelque chose de plus teigneux (« Chippers », U know the name ») et s’attarde sur des montages suaves voire langoureux où les voix et la contrebasse trouvent généralement leur place (« Til’ it hurts », « Teenie weenie groovy »). Quelques récréations type jingles (« Welcome », « Conspiracy interlude », « Just a beat ») qui aèrent l’ensemble, et mon petit préféré « Will you answer this time ? » qui trouve un équilibre parfait.

Pour le reste il faut noter le travail graphique avec une sérigraphie « maison », une approche pleine de légèreté appréciable, notamment le choix des titres (« Maybe you’re too young to dance on this kind of groove ») et évidemment le titre de l’album… »

Et en prime un p’tit interview, sur ce même site, accessible en cliquant ici !

Merci à l’Artiisant et merci à vous, bye…
(D’autres chroniques à suivre…)

06/09/2012

F.O.D.I.

Hey,

la bonne nouvelle du jour, c’est que FLYING OYSTER DIGITAL INDUSTRIES, le label lyonnais et ami des 8-bit punkers de Gameboy Physical Destruction, s’associe à YOUNG & GREEN pour la distribution de SOMETIMES YOU HAVE TO STICK WITH THE OLD SCHOOL WAYS, dernier album en date de votre serviteur…

 

Un album de hip-hop old-school au catalogue d’un label franchement rock, voire même plutôt sévèrement punk et noisy, c’est cool non ? Moi ça me plait.

Le disque sera donc disponible dès début octobre sur le site de FODI et sur la plateforme 1D-RHONEALPES.COM ainsi que chez quelques sympathiques disquaires indés. Je vous tiendrai au courant au fur et à mesure.

Il reste et restera également disponible en vpc pour 10 € (+ frais de port : 1,5 €). Tous les détails en envoyant un mail à joevitterbo(AT)gmail(DOT)com…

L’album en écoute intégrale en cliquant sur l’image :

Et un extrait pour les feignasses :

Bye !

 

 

02/09/2012

Là – Première représentation

Hello,

je vous ai parlé de ce projet dans des post précédents.
Le travail est fini, on est content et impatient, maintenant c’est à vous de voir !

Et donc, c’est le 08 septembre 2012 à la CHAPELLE LALANDE de Bourg-en-Bresse (01),
dans le cadre de la cinquième édition du joli festival

T’EN VEUX EN CORPS

qu’aura lieu la première représentation de

un spectacle pluridisciplinaire, initié par la danseuse Amanda Bouilloux, mêlant danse, voix, musique et lumière.

Creuser, exprimer.
Un regard sur ces barrières, ces ombres qui nous suivent et nous empêche de nous dévoiler.
Une volonté de se construire sans cacher ses peurs, ses cicatrices et ses envies profondes.

Un corps qui témoigne de cette histoire, un esprit et une conscience qui partagent cette histoire.
Une recherche où se mêlent des tourments, des questionnements, un apaisement,
pour construire enfin son chemin et se retrouver là.

Ce travail se veut proche et simple. Un public qui entoure la danse, la musique, la lumière et la voix.
Un espace qui mêle ceux qui s’expriment et ceux qui reçoivent.
Un retour à l’essence des choses, de son être, un retour à l’autre.

Equipe :
Amanda Bouilloux : chorégraphe interprète

Joe Vitterbo : compositeur
Pierre Josserand : lumière et décor

Un spectacle pour lequel j’ai composé une pièce sonore de 35 minutes. Dialogue ouaté entre corps, métal, souffle, bois, voix, parois…

Toute la programmation du festival en cliquant sur l’image :

/ / / / /

01/09/2012

1989

Une semaine sous chapiteau, trois soirs de spectacle, de musique et d’images, de papillons et de tennis sans raquettes et sans balles…
Un mur qui tombe, un type face à un char face à un type face à un char, une femme avec deux sacs plastiques, un type sans travail et sans jambes…
Un groupe inspiré, un comédien perché, un chanteur habité, un Vitterbo masqué, un festival sans peurs et sans limites…

GRAN KINO à Corsept au festival Couvre-Feu, c’était en « extended version » et c’était bien. Merci à eux.

On est en quelle année là ?

GRAN KINO + NICOLAS DEWYNTER + GW SOK + JOE VITTERBO + COUVRE-FEU + CORSEPT – 2012 = 1989

1989, l’album, disponible le 08 octobre 2012

***